+33 1 60 10 11 84 contact@macertif.com

C’est une question qui nos apprenants posent régulièrement à nos formateurs. J’aimerai donc partager avec vous la réponse fournie. À travers ce cours article, vous comprendrez ainsi les différents cycles à travers une description et des exemples. Vous serez alors en mesure de les identifier au sein des projets de votre entreprise.

1- Cycle Prédictif

C’est une approche où l’équipe de management du projet prend le temps pour planifier le projet au démarrage de celui-ci avant de débuter les travaux concrets qui permettront de produire le livrable attendu par le projet.

Exemple : Construction d’une centrale thermique à plusieurs milliards d’euros. Les différentes phases de ce projet impliquent des personnes aux profils très différents.

  • En phase 1 : cadre dirigeants, ingénieurs commerciaux et acheteurs, avocats, on négocie le contrat à plusieurs milliards de CA et faisabilité/rentabilité du projet modalité contractuelle
  • En phase 2 : Planification détaillée : ingénieurs, programmes managers, PMO, métreurs ….
  • En phase 4 : Réception du chantier : ingénieur qualité, autorité de certification, gouvernement, avocats

On planifie avant de faire, vu les enjeux contractuels et le côté très “physique” du projet on cherche à maîtriser et limiter au mieux les changements par rapport à la planification.

2- Cycle Itératif

On procède par itération pour être progressivement de plus en plus pertinent (tant sur la partie projet que sur la partie produit).

Exemple : Construction d’une nouvelle offre de service dans le secteur des assurances. Au fur et à mesure des échanges avec les parties prenantes, on améliore les estimations du projet : périmètre, coût, qualité, délai, ressources …..

On affine la qualité du produit et du projet progressivement par itération et en prenant en compte les premiers retours des clients, pour livrer des versions améliorées de cette nouvelle offre de services.

3- Cycle Incrémental

Le produit est construit par incréments.

Exemple : la construction d’un logiciel.

On livre la fonctionnalité A en fin de phase 1, puis la fonctionnalité B en phase 2 etc …..

A noter donc qu’un projet peut être itératif et incrémentiel.

Exemple : on livre le produit avec une amélioration de la fonctionnalité A(itération) et la nouvelle fonctionnalité C (incrément).

3- Cycle Adaptatif – Agile

L’Agilité est itérative et incrémentale avec une approche basée sur l’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan.

Exemple : la construction d’un logiciel.

On livre une nouvelle version du logiciel toutes les trois semaines. Si une partie prenante clé demande une fonctionnalité importante (jamais évoquée auparavant) celle-ci sera ajoutée à la version de la prochaine itération (si le chef de projet / Product Owner juge cette demande prioritaire)

3- Cycle Adaptatif – Agile

C’est un mélange des autres cycles.

Exemple : programme de transformation d’une grande entreprise

On planifie en prédictif les grandes échéances annuelles du programme.
Les projets impliquant par exemple du réglementaire sont gérés en approche prédictive

Une partie des projets de type digitaux du programme de transformation sont gérés en mode Agile. On mélange Agile et Prédictif, c’est donc une approche Hybride.

N’hésitez donc pas à me faire part de vos commentaires pour que nous puissions adapter et améliorer cette page en continu.

Crédit:
Photos Photo by Ferenc Horvath sur Unsplash